L'ONGD-FNEL se présente

L'ONGD-FNEL est une Association Sans But Lucratif fondée en 1989 au Luxembourg. Issue du mouvement scout au Luxembourg, (la Fédération Nationale des Eclaireurs et Eclaireuses du Luxembourg-FNEL), elle soutient de nombreux projets en faveur du développement de l’éducation au Népal.

 

L'ONGD-FNEL défend des valeurs de solidarité, de coopération, d’engagement, de responsabilité en s’appuyant sur des partenariats locaux forts garants du bon déroulement et des résultats des activités.

 

En savoir plus

DH-02

Les actualités

  • Tamara & chèvre- janvier 2023

    Premier mois à Pharping, par où commencer ? Tamara, volontaire

    Premier mois à Pharping, par où commencer ? En tant que petite habituée du voyage en solo, je ne me suis pas trop préoccupée comment tout allait se passer. Encore moins, puisque ce n'est pas ma première aventure au Népal. Toutefois je peux déjà vous dire que chaque voyage est différent, chaque voyage est une expérience unique, une énorme opportunité d'apprendre de nouvelles choses et de ressortir encore et encore de sa zone de confort. Je me rappelle de mes premières nuits. Nous sommes en plein hiver et même avec mes deux couvertures, mes deux paires de chaussettes, mon bonnet et ma bouillotte, je n'arrivais pas à dormir. La dernière fois au Népal, c'était en été et mes amis m'avaient bien prévenue du froid. Mais je ne m'attendais pas à cela. Je me disais avec les larmes aux yeux que je n'allais jamais habituée au froid et qu'il faudra me procurer encore plus de vêtements chauds et même un sac de couchage. Mais heureusement, jour après jour ça allait mieux et quand j'y repense maintenant je n'arrête pas de rigoler. Mes premières semaines en tant que volontaire chez SCLC (Shikharapur Community Learning Centre) étaient intenses et très intéressantes. J'ai rencontré tous les membres des différents projets, fais la connaissance des fermiers bénéficiaires et j'ai appris peu à peu le fonctionnement de l'organisation. Ce que j'adore le plus, c'est mon "bureau". J'ai l'immense chance de travailler au sein de Shikharapur Sustainable Farmers’ School, aussi connu comme the Bottle House. Comme le nom le dit déjà, c'est une maisonnette faite de bouteilles en verre, qui se trouve un peu plus éloignée du village, entourée de champs, vue sur les montagnes et pleins de monastères. En faite, en plein nature, là où je me sens le mieux. En ce qui concerne mon travail, soit je me trouve dans la Bottle House en train de rédiger des petits rapports, soit je fais du jardinage ou je visite des fermiers. Très bientôt je pourrai commencer mes petits propres projets et j'ai trop hâte. Quand je ne travaille pas, je passe le temps avec ma famille népalaise ou mes collègues de travail, qui sont devenues mes amies, mes bahini et nani (en népalais petites sœurs). En fait, dans mon temps libre je vis la culture népalaise à fond. Je visite des temples, j'assiste à des pujas, je cuisine du roti (pain népalais) ou je joue au carrom board. Depuis que je suis arrivée il y a eu plusieurs festivals, comme le Maghe Sankranti, Sonam Losar et le Yomari Festival. Tous des festivals que je ne connaissais pas encore. Donc même si on pense connaître un pays, l'univers nous surprend et nous montre de nouvelles belles choses. En résumé, je peux dire que j'ai eu un mois de janvier avec pleins d'émotions. J'ai vécu des moments formidables et des moments moins formidable, ce qui fait partie du voyage et de la vie. Vivre cette expérience, c'est pour moi l'école de la vie, on ne s'arrête jamais à apprendre. Namaste, Tamara

    Lire la suite

  • Zoé en janvier 2023

    Zoé, volontaire chez UON depuis début janvier

    "Après un long voyage, j’ai commencé l’année 2023 à Katmandu. Lors de l’approche de mon vol à l’aéroport de Katmandou j’ai déjà reçu un premier aperçu de ce qui va m’attendre les cinq mois prochains. Un membre de l’équipe de « Umbrella Organization Nepal » est venu me chercher à l’aéroport et nous sommes allés au bureau où m’attendait déjà un accueil chaleureux ainsi qu’un plat typiquement népalais. J’ai très vite perçu la différence de vie et de culture. Les odeurs, la dense circulation, les bruits, les nuits froides ainsi que la pollution sont des choses auxquelles je dois m’habituer. Pendant mon volontariat je renforce principalement l’équipe du « Chautari Youth Club » de l’organisation « Umbrella Organisation Nepal». Le siège du bureau se trouve dans la région Swayambhu qui est un quartier résidentiel plus calme de la capitale.   Le CYC est un peu comparable avec une maison de jeunesse. Il propose différentes activités comme des workshops hebdomadaires et des « Youth-led activity ». À côté des workshop hebdomadaires, le CYC offre également d’autres services comme le « Computer Skill Training Center », une librairie et même un petit « café » où les jeunes peuvent passer du temps ensemble. Dans mes premières semaines, nous avons fait des « workshops » sur le sujet de la santé mentale,« Sexual Reproductive Health » et « Climate Change & Eco Anxiety » . Les sujets des différents « workshops » sont des sujets importants qui sont souvent banalisés dans les environnements où les jeunes circulent. Il était très intéressant d’observer comment l’équipe approchait ces sujets et comment la demande des jeunes face à ces sujets était. Mi-janvier, j’ai eu l’occasion d’accompagner quelques membres de l’équipe sur un « worktrip ». « Umbrella Organisation Nepal» supporte également deux écoles près de Pokhara dans la région de Syangja. Nous avons loué un « Jeeps » pour nous rendre dans cette région qui se trouve seulement 250 km à l’ouest de Katmandou. Le voyage prend en voiture plus que neuf heures vu la situation géographique du pays et l’état médiocre des routes au Népal. Nous avons non seulement visité les deux écoles de l’organisation mais nous avons également rendu visite à des ex-bénéficiaires qui vivent à nouveau ensemble avec leurs familles. Il était très touchant de pouvoir observer les moments de retrouvaille entre les ex-bénéficiaires et les différents membres de l’équipe. C’était un voyage très enrichissant qui m’a donné différents aperçus du travail de UON mais aussi sur la culture népalaise et sur le pays en entier. Outre mon travail dans l’ONG, j’ai également profité de visiter les différents endroits à Katmandou qui sera mon domicile pour les quatre mois prochains. J’ai passé un bon premier mois au Népal qui était bien sûr aussi dicté par des hauts et des bas et des obstacles à surmonter. Le changement culturel est assez fort et une langue barrière est très présente.  Néanmoins, je commence doucement à trouver ma place et de me familiariser avec tout. Or, j’ai hâte de la suite et de tout ce que je vais encore découvrir et vivre." Zoé

    Lire la suite

  • Picture Zoé et Catherine janvier 2023

    “Higher order of thinking skills” , Catherine volontaire chez SAATH

    « Peu à peu, j’ai l’impression de m’adapter à mon nouvel environnement et de m’y sentir à l’aise. Alors que mon premier mois a été marqué par de nouvelles expériences et la rencontre de nouvelles personnes, ce mois-ci, j'ai plus le sentiment d'être arrivée et d'avoir instauré certaines routines. En semaine chez SAATH, je m'occupe principalement de l'organisation d'ateliers pour les bénéficiaires de Hakuna Matata. Le thème de cette année est "higher order of thinking skills”. Les ateliers ont donc non seulement pour but d'encourager les jeunes à penser de manière critique et créative, mais aussi de leur permettre à résoudre des problèmes plus facilement. Outre la préparation des ateliers, j'organise également des cours d'anglais de base pour les formateurs de Janakpur. Travailler avec les différents employés de SAATH est très gratifiant et enrichissant. Après le travail, je vais souvent au yoga ou je suis des cours de Népalais. Je profite généralement des week-ends pour découvrir soit des nouveaux quartiers de Katmandou, mais également des petits villages autour de la ville. Mon moment fort du mois était sans doute l’excursion à Dhulikel située environ une heure de Katmandou avec des amis et Zoé (volontaire chez UON depuis début janvier)  où nous avons pu admirer un coucher de soleil ainsi que le lever du soleil époustouflant sur la chaîne des montagnes de l'Himalaya. Comme je l'ai déjà mentionné, j'ai le sentiment d'avoir trouvé mes habitudes et je me réjouis de m'immerger encore plus dans la culture et l'environnement dans les mois à venir et de profiter de mon quotidien au Népal «  Catherine, janvier 2023

    Lire la suite

  • Picture1

    Catherine « Mon premier mois de volontariat au Népal »

    En descendant de l'avion, j'ai réalisé pour la première fois que j'allais passer les prochains mois dans un pays lointain, que je ne connaissais pas encore. La première chose qui m'a frappée à mon arrivée, c'est la dense circulation. C’est pourquoi cela a pris chaque fois cinq minutes avant que je trouve le courage de traverser la rue. Outre la circulation, les différentes odeurs et le soleil agréable qui brillait tous les jours en décembre m'ont convaincue. J’aimais passer les premières semaines à explorer mon environnement, à goûter les delicieux plats nationaux et à rencontrer de nouvelles personnes. J'ai également fait la connaissance des employés de SAATH, qui m'ont chaleureusement accueillie à mon arrivée. Durant le premier mois au bureau de SAATH, j'ai eu l'occasion de me familiariser avec toutes mes tâches. Tout le monde m'a laissé le temps d'arriver et m'a même montré l'usine de production des produits Danfe, ainsi que le Danfe shop. Dans les semaines qui ont suivi, j'ai fait la connaissance de nombreuses personnes impliquées dans les projets de SAATH. Parmi eux figuraient des entraîneurs de Janakpur, des anciens bénéficiaires du projet AWASAR et les enfants participant au projet HAKUNA MATATA. Je me réjouis ainsi de la collaboration à venir avec toutes les personnes que j'ai eu l'occasion de rencontrer jusqu'à présent et d'apprendre à mieux les connaître. L'un des moments forts du mois a été l'invitation à un mariage népalais la veille de Noël, en compagnie d'amis. Malgré la distance avec mon pays natal, j'ai pu célébrer Noël de manière festive. Après Noël, j'ai eu quelques jours de congé que j'ai mis à profit pour me rendre à Pokhara, où j'ai profité du reste de l'année pour faire de la randonnée dans une ville un peu plus calme, au bord d'un lac. Dans l’ensemble, j’ai eu un mois riche en événements et j’ai l’impression de m’être adaptée rapidement. Tout le monde était prêt à m’accueillir chaleureusement et j'ai hâte de voir ce qui m'attend dans les mois à venir.

    Lire la suite

  • Sans Bord Perdu-signatue p LEMMER

    TOMBOLA Paule Lemmer- Ticket gagnant n° 50

    Merci d'avoir contribué à notre tombola Paule Lemmer ! Gràce à vous, ce fût un grand succès !

    Lire la suite

  • Verso avec artistes 2022

    Exposition Peintures & Sculptures à Capellen

    A partir du 1er décembre 19 heures jusqu’au 18 décembre inclus, Frënn vun de Caper Piwitschen et l'ONGD-FNEL ont le plaisir de vous inviter à découvrir les oeuvres de Guy Hary, Pascale Seil & Lucien Roef à la galerie op der Kap 70, route d'Arlon à Capellen. L'exposition est ouverte les jeudi & vendredi de 15 à 18.30 heures et les samedi & dimanche de 14 à 18 heures. Les bénéfices de la vente des oeuvres exposées seront intégralement dédiés à de généreux projets de bienfaisance.

    Lire la suite

  • Voir tous les articles

    Nos projets