Stratégie

DSC06836

Développement de notre stratégie

L’ONGD-FNEL travaille depuis 1989 au Népal et a concentré toutes ses actions au sein de ce pays depuis 2008. Cette présence depuis ses débuts a permis de créer un réseau solide d’experts et de personnes ressources vers qui se tourner en cas de besoin, ainsi qu’une expertise en interne sur les enjeux et problématiques propres à ce pays.

 

L’éducation est également le cœur de l’approche de l’ONGD-FNEL, et ce principalement depuis 2012 où nous avons progressivement recentré nos activités sur cette thématique. Cette spécialisation et le réseau d’experts que nous avons pu développer au fil des ans nous permet de travailler main dans la main avec nos partenaires pour mieux les aider et les conseiller en cas de besoin.

 

En 2017, l’ONGD-FNEL a commencé un travail de réflexion sur sa stratégie à long terme. Les membres de l’association ont décidé d’aller au-delà de sa mission jusque-là (à savoir l’accès à l’éducation pour tous) en se concentrant sur la création des conditions nécessaires pour que les jeunes et adultes puissent mener une vie de citoyen épanoui et autonome, ceci permettant de contribuer au développement leur communauté, région et pays.

 

L’ONGD-FNEL va donc développer un programme sur 5 ans, de janvier 2019 à décembre 2023, entièrement situé au Népal, pour soutenir des projets et des approches complémentaires œuvrant pour le développement de l’éducation sous plusieurs de ses formes et destinés à différents types de bénéficiaires issus de milieux vulnérables. Deux facteurs ayant une implication directe sur l’acquisition de compétences et l’amélioration des conditions de vie ont également été inclus : la réintégration sociale des personnes vulnérables et la sensibilisation des populations à leurs droits.

Nos 5 axes stratégiques

 

Au Népal, malgré quelques initiatives publiques pour améliorer le système de protection sociale, il y a un grand manque de structures d’accompagnement et d’investissement au niveau local pour les personnes plus vulnérables, telles que les personnes en prison, les personnes souffrant de maladie ou de handicap.

 

Ces personnes ont des besoins spécifiques et nécessitent un appui supplémentaire pour avoir des chances d'accéder ensuite à des compétences de base, une éducation et d'élever leurs conditions de vie.

 

Pour cela, nous avons décidé de soutenir des projets d'accompagnement et de réintégration sociale destinés aux personnes souffrant d’une situation sociale vulnérable : Lien vers nos projets

 

L’accès à une éducation de qualité pour tous, qui représente le quatrième Objectif de Développement Durables (ODD) des Nations Unies, n’est pas encore une réalité pour beaucoup d’enfants et de jeunes au Népal. 

 

En effet, les taux nets de scolarisation dans l'enseignement primaire sont passés de 64 à 95%, avec une quasi-parité entre les sexes. Cependant la qualité de l'éducation reste faible, de même que les taux d'achèvement des études secondaires.

 

Nous avons donc décidé d'appuyer des projets permettant que des enfants et jeunes se trouvant dans des situations précaires reçoivent une éducation primaire et secondaire suivie et de qualité : Lien vers nos projets

 

Au Népal, les écoles publiques souffrent du peu d’investissement qui est réalisé dans leurs structures et dans leur personnel. Parallèlement à cela, les écoles privées, coûteuses, gagnent du terrain et attirent de plus en plus d’élèves sur la croyance générale qu’elles offrent un meilleur enseignement. 

 

Nous avons donc décidé de soutenir des projets innovants pour soutenir les écoles publiques népalaises et les aider à améliorer leurs prtaiques afin de fournir une éducation toujours plus qualitative et inclusive : Lien vers nos projets

 

Le taux de chômage des jeunes âgés de 15 à 29 ans est de 19,2%, comparativement à 2,7% pour l'ensemble de la population, et entre 450 000 et 500 000 jeunes népalais  arrivent en âge de travailler chaque année. 

 

 

A cause du manque d’offre de formations techniques en zones rurales, la plupart des jeunes quittent leurs communautés et accèdent au marché du travail national ou étranger avec une éducation et des compétences limitées.

 

Pendant cet accord-cadre nous avons donc décidé d'appuyer des projets qui permettent de développer les compétences techniques et/ou professionnelles des jeunes et à les accompagner sur le marché de l'emploi : Lien vers nos projets

Les communautés locales népalaises sont peu sensibilisées, particulièrement aux droits des femmes et des enfants, et peu de personnes savent comment rapporter les abus dont ils sont témoins.

 

L'ONGD-FNEL a donc décidé de soutenir des projets qui travaillent sur cette sensibilisation aux droits : Lien vers nos projets